Une ancienne quincaillerie reconvertie en lofts

En plein cœur de Brive en Corrèze, Sophie et Daniel Poujade ont acquis en 2014 ...

... une ancienne quincaillerie industrielle transformée alors en chambres d’hôtes au doux nom de « Le Miel des Muses » et immédiatement classées parmi les 200 plus belles chambres d’hôtes de France. Trois ans après, le couple s’engage dans un nouveau défi : agrandir leur établissement pour en faire un hôtel avec 4 lofts et 2 terrasses supplémentaires, tout en conservant l’accueil chaleureux et personnalisé qui fait le charme des chambres d’hôtes.

 Après 5 mois de travaux, Le Miel des Muses s’est agrandit et a donné naissance depuis début mai au « Loft 21 ». Situé juste au-dessus des 5 suites du Miel des Muses, le Loft 21 vient compléter l’offre de sa grande sœur tout en conservant l’état d’esprit qui a fait la réputation de la maison : des lofts spacieux et ouverts sur des terrasses à partager entre convives.

À l’image des suites du Miel des Muses, les 4 nouvelles chambres sont toutes personnalisées et décorées avec goût. Le luxe ici réside dans l’espace. Telles des lofts, les propriétaires ont souhaité peu de séparation entre les différentes pièces à vivre de leurs chambres : des verrières, parfois d’époque, séparent la salle de bain de la chambre, donnant elle-même sur un salon privatif. Toutes les chambres bordent une terrasse aménagée de fauteuils, canapés et bibliothèques, à partager avec les autres convives en toute intimité.

Pour les hôtes du Miel des Muses et du Loft 21, un dernier lieu de vie a été aménagé par le couple au dernier étage de la maison : une terrasse panoramique avec un jardin de ville et un couloir de nage, offrant ainsi une bonne excuse pour passer tout son séjour dans ce cocon, loin de l’agitation de la ville.

Et pour rester dans sa bulle, le couple laisse également la possibilité de privatiser le Loft 21 avec ses 4 chambres et la terrasse panoramique.

« Ce que nous avons avant tout désiré, c’est conserver cet esprit qui peut paraître contradictoire, à la fois de proximité et d’intimité, et ce, même si nous avons doublé la surface de notre établissement. J'accueille tous les gens de la même manière, j'aime le contact, les échanges et faire plaisir » précise Sophie Poujade. « Je souhaite que les clients se sentent chez eux et faire de notre maison bien plus qu'un lieu de passage. Nous accueillons les visiteurs avec soin tout en laissant à nos invités l’autonomie qu’ils souhaitent ».

 

Depuis 1 an, le couple a également remis à jour la partie attenante à leur établissement, pour en faire « Le Comptoir Saint Sernin », un bistrot chic orné d’objets d’origine de la quincaillerie et qui confèrent au lieu une ambiance vintage.

Retrouvez toutes les informations pratiques concernant Le Miel des Muses en cliquant ICI.

Partager

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

 

Mode, montres, bijoux, voyages… Nous vous indiquons la tendance, vous n'aurez plus qu'à trouver votre style. 

Abonnez-vous

Suivez-nous